Verveine et l'équinoxe d'automne
Verveine et l'équinoxe d'automne
Verveine et l'équinoxe d'automne
Verveine et l'équinoxe d'automne
Verveine et l'équinoxe d'automne
  • Charger l'image dans la galerie, Verveine et l'équinoxe d'automne
  • Charger l'image dans la galerie, Verveine et l'équinoxe d'automne
  • Charger l'image dans la galerie, Verveine et l'équinoxe d'automne
  • Charger l'image dans la galerie, Verveine et l'équinoxe d'automne
  • Charger l'image dans la galerie, Verveine et l'équinoxe d'automne

Verveine et l'équinoxe d'automne

Prix normal
€16,00
Prix réduit
€16,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

 

Par Hélène Louise (autrice) et Caroline Millet (illustratrice)
~~~

Découvrez notre premier livre en collaboration ! Une lecture qui séduira grands et petits, et captivera les amoureux de la nature, des bois et de l'automne.

Résumé : Verveine, jeune sorcière de onze ans, vit heureuse au Bois Bruissant, auprès de ses parents et de son familier, un hérisson nommé Gédéon. Son seul regret, plus tenace à mesure que passent les saisons, est de devoir renoncer aux Rencontres Surnaturelles où sorcières et sorciers, garous, devins et devineresses, se retrouvent plusieurs fois l’an.Mais cette année, tout est différent : Verveine est bien décidée à vaincre l’appréhension qui la paralyse et l’empêche de rejoindre la communauté surnaturelle. Elle a en effet promis à son ami Byzantin qu’elle le retrouverait à la Rencontre de l’Équinoxe d’Automne, où ils feraient leurs preuves, elle en tant que sorcière et lui en tant que renard-garou…

Genre : Fantasy jeunesse

Âge : à partir de 9 ans avec une double lecture pour les adultes qui ont gardé leur âme d'enfant.

Nombre de pages : 133 pages

Matière : Papier classique demi matt 300g pour la couverture, papier recyclé 120g pour l'intérieur.

Format :  A5

Marque-pages : offert

Expédition : tous les frais d’expédition sont basés sur le poids et la destination finale du colis.

(Délais d'expédition : cliquez ici

Extraits :

« Le soir, je travaille ma magie. Papa et maman m’ont abonnée à : La Revue Officielle des Sorcières, Sorciers et Mages en tous genres, l’hebdomadaire Trucs et Astuces pour Sorts Délicats, l’Almanach de la Sorcellerie Moderne, Balai Magazine, Méditation et Magie Mineure, Nos Familiers et Nous, L’Art et la Manière d’Accommoder la Lune, au Courrier des Surnaturels des Bois et Forêts et, bien sûr, au RRRS – le Règlement Rigoureux des Rencontres Surnaturelles. »

(...)

« Avant d’aller plus loin, je vais profiter de votre attention pour faire une mise au point sur les baguettes magiques – outil indispensable à la pratique magique, si l’on en croit les on-dit. Dans la pratique, c’est assez différent, voyez plutôt.

Quand une sorcière ou sorcier met en place un sort, il doit se concentrer pour accumuler sa magie et la canaliser en un point de son corps, un point de convergence. Souvent c’est la main et n’importe quel objet long tenu (un morceau de bois, un crayon, une carotte, un tisonnier) aide à viser. Mais c’est parfaitement facultatif. En outre certaines sorcières ou sorciers focalisent leur magie par le pied, ou bien la tête, ou même le coude. L’almanach de cette année citait même Elerig Calburkec, sorcier du siècle dernier, qui jetait ses sorts par l’arrière-train et devait s’aider d’un miroir pour ne pas rater ses enchantements. (Mais comme cette anecdote datait du premier avril, je crois qu’on peut conclure à un canular). »

(...)

Arrivée dans le cellier j’enfilai mes bottes et ma cape de pluie. Puis je me saisis d’une badine de merisier que papa avait laissée là et rassemblai en l’air mes courges multicolores, courgettes vert tendre, patidous crémeux, musquées argentées, potimarrons orangés, pâtissons blancs et dorés.

Avez-vous remarqué que certains légumes ont une figure ? Des irrégularités de leur peau qui forment des yeux, une bouche, une expression ? Eh bien, c’était le cas de cette mini citrouille, et son visage était particulièrement angélique.